Relations internationales

Vous êtes ici : Accueil > Se former > EPS, UNSS > UNSS > Championnat de France UNSS 2012 de voile à Brest
Publié : 5 juin 2012
Format PDF Enregistrer au format PDF

Championnat de France UNSS 2012 de voile à Brest

>
Après s’ëtre qualifiés au championnat d’académie en novembre 2011 au Havre avec quatre premières places sur six manches courues, les élèves de l’Association Sportive du lycée se sont rendus au championnat de France de voile habitable à Brest qui se déroulait du 16 au 19 Mars.
En voile habitable UNSS, il y a deux catégories :« Excellence » et « Etablissement ».
Les établissements qui ont une option voile ou ont plus d’un équipier classé au niveau national en FFV dans les deux dernières années sont classés en Excellence, les autres concourent dans la catégorie « Etablissement ».
Au championnat d’académie, Sébastien RIO et Landry HEROUVILLE étant classés au niveau national en FFV , l’équipage s’était donc qualifié dans la catégorie « excellence ». Malheureusement Sébastien Rio n’ a pas pu venir au championnat de France. L’équipage était donc composé de Landry HEROUVILLE , Guillaume MERCIER-MARICAL déjà membre de l’équipage qualifié au France en 2011 et trois élèves de seconde qui participaient pour la première année, Maxime CHANU, Victor MALASSIGNE et Jeremy LETELLIER.
Cette année à BREST, la compétition se déroulait sur des J80, que seul Landry connaissait .

Malgré ce manque d’expérience, ils ont su naviguer et maitriser le bateau dans des conditions de vent parfois musclées : 15 à 20 noeuds de vent avec des rafales à 25 noeuds.

A l’issue des deux premiers jours de navigation, ils se sont classés onzième sur vingt-trois au général, toutes catégories confondues, ce qui est plutôt correct pour un équipage qui manquait d’expérience.
Lors de la dernière journée, les nerfs ont été mis à rude épreuve. Le ciel s’était dégagé et un temps estival s’était installé. Naviguer dans un vent faible et capricieux avec le courant de la rade de BREST n’est pas simple.

Lors de ces deux manches ,les bateaux qui se trouvaient dans des zones du plan d’eau sans vent avec un courant contraire, reculaient . Cela explique de multiples rebondissements dans le classement au cours de ces deux manches.
Au final, les élèves sont repartis du championnat un peu déçus de leur classement dans une catégorie « excellence » qui ne leur correspondait plus sans Sébastien RIO.
Il faut cependant garder le coté positif :
Les élèves ont su naviguer et maitriser sur un nouveau bateau avec des envois de spi dans des conditions parfois musclées.
Ils ont su naviguer « proprement » sans aucune pénalité sur le championnat
Au classement général, ils se sont classés onzième sur vingt-trois participants.

Nous remercions nos sponsors, les Taxis Barentin et AC2A , pour leurs aides.