Vous êtes ici : Accueil > Relations internationales > Comenius > Visite à l’université des sciences du Madrilet.
Publié : 8 avril 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

Visite à l’université des sciences du Madrilet.

Nous avons découvert que l’innovation est présente dans nos universités Nous sommes allés avec la seconde GT2 à l’université où nous avons découvert l’innovation autour d’objets ou d’idées très simples et bien connues : les aimants, les gouttes de liquide et le mouvement de l’air.

Les aimants : Ces petits objets connus de tous réservent encore bien des surprises et sont au centre de vastes recherches. Leurs miniaturisations sont par exemple, au centre du stockage sur disque dur pour les ordinateurs. L’utilisation des supraconducteurs permet la lévitation magnétique de trains entiers ou encore la réalisation des IRM . Les supraconducteurs ont un potentiel énorme pour nos inventions futures. Aujourd’hui il faut se situer à des températures très basses pour que les alliages présentent ces propriétés. Pour les utiliser, il faut de l’hélium liquide ce qui est contraignant. Qu’en sera-t-il demain ?

Les gouttes, c’est un des points clés de l’injection dans les moteurs. On cherche à réaliser des gouttelettes de carburant de plus en plus fines pour obtenir une plus grande surface de contact avec l’air et donc une meilleure combustion dans les moteurs. On peut alors éviter une partie des émissions polluantes par les pots d’échappement tout en diminuant la consommation. Cela est aussi un enjeu important.

Le jeu de la vitesse et de la pression de l’air en mouvement autour d’une aile ou d’un aileron fait l’objet de beaucoup de recherche. L’aérodynamisme des ailes des avions permet d’expliquer comment l’air arrive à « porter » un avion et nous avons réfléchi sur les paramètres qui interviennent, et comment on peut les utiliser.