Relations internationales

Vous êtes ici : Accueil > Vivre au lycée > Actions prévues et passées > Anciens élèves > Simon Etchart. De Blaise Pascal à la vie active
Publié : 5 décembre 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Simon Etchart. De Blaise Pascal à la vie active

Bonjour à tous.
Voilà déjà 3 ans que j’ai quitté cet établissement après y avoir effectué toutes mes études (pré-bac / post-bac).
En effet je pense même pouvoir dire que je fais encore partie des murs (8 ans quand même).
Mon parcours n’est pas exemplaire mais avec l’aide de certains professeurs et de la direction de l’époque (Notamment M. Bichel / M. Aubé / Mme Blin) j’ai réussi à sortir afin d’affronter la vie professionnelle avec un bagage solide.
BAC STI GM => BTS CPI => TSS
J’ai eu la chance de rentrer dans l’entreprise Interface-sa, basée à Roncherolles sur le Vivier, 2 semaines après la remise de mon diplôme de Technicien Supérieur Spécialisé en productique pour un CDI directement.
Dans 1er temps j’espérais rentrer dans cette entreprise en tant que dessinateur / projeteur mais il n’en a pas été ainsi.
J’ai donc commencé à l’agence de Roncherolles en tant que rédacteur technique en aéronautique prestataire pour Aircelle le Havre.
Mon job consistait à rédiger des procédures de remplacement et de réparation sur les nacelles de réacteur d’avion, (A320 / A330 / A345 / A380 etc. etc.) pour le civil et le militaire, le tout en anglais technique.
J’avais donc un travail d’analyse des plans des différents programmes, une approche sur la rédaction en anglais et tout de même un travail de dessin industriel afin de réaliser les schémas d’installation des pièces.
J’ai appris à aimer ce travail et j’ai vite réussi à me démarquer de mes collègues car au bout d’1 ans 1/2 j’effectué le boulot rédacteur/relecteur des procédures jusqu’a même gérer la charge de travail et la redistribuer à mes collègues.
Mais le grand changement est arrivé il y à 1 an lorsque l’on m’a proposé d’aller directement travailler chez mon client (Aircelle Le Havre) en tant que chargé d’affaires.
J’ai tout de suite accepté.
Maintenant, je suis pilote de cas, je reçois directement les demandes des compagnies du monde entier (AMES => Dubaï / CPA => Chine / LHT => Allemagne...).
Les clients m’adressent leur rapport de défaut et je dois examiner si la pièce endommagée doit être remplacée ou réparée en fonction du stock / prix / délai de livraison.
Je m’occupe intégralement de la création du schéma de réparation en prenant en compte les paramètres aéronautique / foudre / feu / poids et de corrosion.
Ce schéma est ensuite soumis à une phase d’analyse calcul géré par une équipe STRESS qui vérifie la statique / la fatigue et toute autre notion de RDM qui m’ont tout de suite rappelé des souvenirs (Je l’avoue pas toujours bons).
Une fois la réparation validée je m’occupe de la livraison des documents officiels validés Aircelle afin de refaire décoller l’avion dans les meilleurs délais.
J’ai donc à l’heure d’aujourd’hui un travail à responsabilité, varié et qui me plaît vraiment.
Je tiens donc à rajouter un petit mot à certains professeurs qui n’ont jamais cru en moi afin de leur montrer que chaque individu peut changer, mûrir et arriver à des choses intéressantes.
Voilà ce que je suis devenu et par la suite le poste de chef de projet est à ma portée d’ici 3 ou 4 ans.
J’aimerais remercier M. Madeleine, M. Devalland et l’équipe de CPE qui m’ont vraiment poussé à arriver à mes fins.
C’est aussi avec plaisir que je reviendrai au lycée pour revoir et discuter avec mes anciens professeurs (que je n’ai pas toujours aidés...).
Cordialement Simon Etchart
(PS : mon orthographe laisse toujours un peu à désirer mais il faut savoir que je ne fais plus de faute en anglais icones_peda )