Par : M Soussan
Publié : 3 mars 2016
Format PDF Enregistrer au format PDF

MPS identification d’un groupe sanguin

Intrigue

Un crime a été commis dans la salle 107 au lycée Blaise Pascal, le cadavre a été trouvé allongé sur le sol. Une tâche de sang a été retrouvée sur le sol, et ce n’est pas celui de la victime. Quatre personnes sont suspectées : Alceste, Edilio, Howard et Stan. Le groupe sanguin d’Alceste est A, celui d’Edilio est B, celui de Howard est AB et le groupe de Stan est O.

But de l’expérience

Dans la MPS SVT, on étudie les moyens d’identification de la police scientifique, de ce fait, l’expérience a pour but de déterminer le groupe sanguin d’un prélèvement dont le groupe n’est pas encore connu. Avec l’aide de tubes « tests » contenant du sang de groupe A,B,AB et O et de flacons d’anticorps anti-A et anti-B.

JPEG - 88.1 ko

Pour réaliser cette expérience, il faudra 10 tubes à essais, 2 avec du sang A, 2 avec du B, 2 avec du AB, 2 avec du O et 2 avec le sang dont on cherche le groupe sanguin. Deux pipettes en plastique différentes afin d’ajouter quelques gouttes d’anticorps anti-A et d’anti-B (il ne faut pas intervertir les deux pipettes car le mélange des deux anticorps fausserait les résultats)

En utilisant les anticorps anti-A et anti-B on s’attend à une certaine réaction chimique (précipité blanc) dans les différents tubes « tests » :

JPEG - 30.2 ko

Dans le premier tube contenant le sang inconnu, ajouter quelques gouttes d’anticorps anti-A, et attendre le résultat (qui sera : négatif).
Dans le deuxième tube, ajouter quelques gouttes d’anticorps anti-B, et encore attendre le résultat (qui sera : négatif).

Le sang n’ayant réagit ni à l’anticorps anti-A, ni à l’anticorps anti-B, on en conclut donc, en regardant les résultats des tubes test que le groupe sanguin du sang dont on cherche le groupe est O.

Témoignage d’élève sur l’enseignement MPS :

Nous pensons que c’est un cours riche en informations, nous avons appris beaucoup de choses durant cet enseignement d’exploration.
Nous avons travaillé sur la police scientifique, fait de multiples expériences, nous avons aussi fait de nombreuses sorties. Pendant les expériences les professeurs nous donnent les consignes puis nous laissent faire les manipulations en binôme.
Le rythme est soutenu et il faut s’accrocher : le cours dure trois heures d’affilées, car comme 3 professeurs différents gèrent notre classe en MPS, il fallait que 2 professeurs nous voient par semaine afin de ne pas trop espacer les séances avec chaque professeur .

Lucas Stanislas Suzanne Thomas et Noémie