Vous êtes ici : Accueil > Se former > CDI > Sorties Théâtre
Publié : 15 novembre

Sorties Théâtre

Pour la deuxième année consécutive, Catherine Merlin, professeur documentaliste au lycée Blaise Pascal propose avec le CDN de Rouen Normandie 13 sorties théâtre.

Deux sorties théâtre ont déjà eu lieu.

Le mercredi 18 octobre une trentaine de personnes assistait à « Légendes de la forêt viennoise » une pièce de Odön Van Horvath mise en scène par Yann Dacosta.

Cette « pièce populaire en trois parties » de l’Autrichien Ödön von Horváth (1901-1938) fut écrite en 1930-1931, et créée le 2 novembre 1931 au Deutsches Theater de Berlin. Elle y remporta un triomphe, dans une mise en scène de Heinz Hilpert, avec notamment Carola Neher et Peter Lorre. Publiée la même année, elle valut à son auteur le prix Kleist, la plus haute distinction littéraire de l’époque. Elle souleva aussi des critiques virulentes : la presse viennoise lui reprocha de donner une image faussée de l’Autriche, l’extrême droite et les nazis de ridiculiser les patriotes allemands. De fait, la pièce est une mise en garde contre le fascisme qui imprègne insidieusement les esprits.
Horváth écrit en exergue : « Rien ne donne autant le sentiment de l’infini que la bêtise. » Il casse l’image d’une Autriche idyllique pour montrer la brutalité individuelle et collective qui se cache derrière une façade d’opérette. https://www.universalis.fr

Jeudi 9 Novembre, au théâtre de la Foudre,36 personnes ont assisté à Lulu une pièce de Frank Wedekind mise en scène par Paul Desveaux.

Dramaturge allemand né en 1864 et mort en 1918, auteur d’une vingtaine de pièces, Frank Wedekind est l’un des pionniers de l’expressionnisme au théâtre. Empruntant aux différents genres dramatiques, au cirque et au cabaret, ses œuvres établissent une vive critique à l’encontre des valeurs de la bonne société à la fin du XIXe siècle et traitent régulièrement de sujets liés à la sexualité.
Lulu comprend deux textes qui tous deux ont été plusieurs fois réécrits jusqu’en 1913 : La Boîte de Pandore (première version écrite en 1892) et L’Esprit de la Terre (nouvelle version de la première partie de La Boîte de Pandore, publiée pour la première fois en 1895). La pièce relate le destin de Lulu, une jeune femme vénéneuse qui se joua des hommes qui la perdirent en retour. Ses représentations rencontrèrent, à de nombreuses reprises, la censure et le scandale. http://fresques.ina.fr/en-scenes