Vous êtes ici : Accueil > Se former > CDI > « Hunter » au théâtre de la Foudre
Publié : 15 janvier

« Hunter » au théâtre de la Foudre

Jeudi 23 novembre, un groupe d’environ 36 personnes assistait à « Hunter » mise en scène de Marc Lainé au théâtre de la Foudre.

«  Hunter met en scène un couple reclus dans une maison pavillonnaire, assaillie par une créature mi-femme, mi-animal dont on ne sait si elle est réelle ou si elle n’est que la projection fantasmatique des différents personnages. L’équilibre du couple sera totalement bouleversé par les intrusions de cet être mystérieux, qui donneront lieu à de multiples rebondissements gores et fantastiques. En utilisant les trucages et effets spéciaux propres au cinéma de genre, mais en les fabriquant à vue dans un dispositif de tournage en direct, Marc Lainé révèle avec humour la dimension symbolique des métamorphoses. Loin de tout réalisme, Hunter se glisse dans les habits d’un conte contemporain radicalement pop, dans lequel il sera question de désir. Du désir le plus destructeur et de ses représentations les plus monstrueuses. Après Bertrand Belin ou Moriarty, c’est au tour du jeune prodige de l’électro Gabriel Legeleux, alias Superpoze, de mettre en musique l’univers intrigant de Marc Lainé »

Isia donne son avis
Pour moi, le principal point positif de cette pièce est la mise en scène.
Il y a tout d’abord une alternance constante entre le théâtre et le cinéma. Des scènes sont jouées aux travers de caméras disposées à différents points de la scène et projetées sur un écran. Il y a des effets sur la lumière, des effets spéciaux avec des fonds verts etc...
Une mise en scène donc compliquée à mettre en place mais qui fonctionnait vraiment bien, qui sortait de l’ordinaire et qui valait vraiment le détour.
Cependant je n’ai pas été vraiment convaincue pas le jeu des acteurs, et j’ai trouvé le scénario et le texte plutôt pauvres. Tout reposait sur la mise en scène, c’est dommage mais j’ai malgré tout passé un bon moment devant une pièce qui m’a étonné et qui sortait des sentiers battus.