Relations internationales

Vous êtes ici : Accueil > Vivre au lycée > Actions prévues et passées > Anciens élèves > Articles des actions passées (depuis 2003) > 2006 2007 > Partenariat lycée Blaise Pascal / laboratoire de microbiologie du froid de (...)
Par : C. Régin
Publié : 7 décembre 2006
Format PDF Enregistrer au format PDF

Partenariat lycée Blaise Pascal / laboratoire de microbiologie du froid de l’IUT d’Evreux

Vendredi 1er décembre 2006, M. Brisset, Professeur Emérite et M. Moussa, Docteur en Chimie, ont rencontré nos étudiants de TSS Productique (Techniciens Supérieurs Spécialisés en Productique : formation bac +3). Le but était de leur proposer de mener à terme un partenariat engagé entre leur laboratoire et le lycée Blaise Pascal.

Les deux universitaires leur ont donc présenté le principe, l’intérêt et les finalités industrielles d’un appareil expérimental de dépollution, objet de ce partenariat. Cet appareil permet de créer un arc électrique « rampant » entre 3 électrodes. Cet arc, entraîné par un fluide, donne naissance à des espèces gazeuses chimiquement actives, susceptibles de détruire des polluants organiques, « récalcitrants » pour certains d’entre eux.

Il est envisagé des applications dans les domaines de l’agroalimentaire, la pharmacie et la cosmétique, le traitements des eaux et des odeurs, la décontamination des matériels médicaux et chirurgicaux, l’air, le traitement de surface…

Cet appareil expérimental est actuellement en verre. Or, afin d’apporter plus de précisions dans les réglages des paramètres d’utilisation, les deux scientifiques ont souhaité la conception d’un nouvel appareil dans des matériaux métalliques.
La faisabilité de ce système et les recherches de principes de solutions ont fait l’objet d’une étude par les étudiants de 1ère année de BTS CPI. L’un de ces étudiants a pris en charge le dossier de définition de la solution qui paraissait la plus performante à l’occasion de son projet industriel de 2ième année.
Aujourd’hui, l’objectif de nos étudiants de TSS Productique est de réaliser cet appareil en faisant appel à la CFAO (Catia).