Par : M Soussan
Publié : 26 mars

Présentation de la spécialité Numérique et Sciences Informatiques en Première générale

Voici par ailleurs quelques éléments du programme :
• représentation des données : image, caractère, nombre, son, tout est représenté par une succession de 0 et de 1. Ces données proviennent de sources très diverses : textes, images, sons, mesures physiques, sommes d’argent, etc.
• les algorithmes qui indiquent de façon précise les traitements à effectuer sur les données à partir d’opérations élémentaires.
• les langages de programmation qui permettent de traduire les algorithmes abstraits en programmes de façon à ce qu’ils soient exécutables par les machines. Le langage utilisé est le langage python, utilisé aussi dans les autres disciplines scientifiques
• Les machines, et leurs systèmes d’exploitation, qui permettent d’exécuter des programmes en enchaînant un grand nombre d’instructions simples, assurant la persistance des données par leur stockage, et de gérer les communications. On y inclut les objets connectés et les réseaux.

Nous insistons sur les points suivants :
• Cet enseignement concerne les garçons et les filles
• Le temps de travail devant machine est de 50 %, sous forme de TP ou de projet, en autonomie dirigée (cela veut dire qu’ils ont un un objectif à remplir, un programme par exemple, et que nous les aidons à organiser leur temps pour y parvenir)
• Le volume de projet en groupe est au minimum de 25 %
• Les notions abordées pourront être utilisées dans un large éventail de domaines : programmation en sciences (mathématiques, physique-chimie, environnement, traitement d’images...), études statistiques (psychologie, sociologie, géographie, statistiques, commerce...), utilisation de bases de données (SVT, géopolitique, géographie...)