Vous êtes ici : Accueil > Vivre au lycée > Présentation du lycée et règlement intérieur > Historique de l’établissement
Publié : 18 septembre 2006

Historique de l’établissement

Etablissement exceptionnel à Rouen par la permanence de sa vocation technique et par son implantation dans le même quartier depuis 1878, le lycée Blaise Pascal a cependant changé cinq fois de nom.

Cette stabilité est due au fait qu’il n’y a eu que trois directeurs pour les soixante premières années de son existence.

L’Ecole manuelle d’apprentissage de garçons était très modeste avec seulement 38 élèves et 5 professeurs en 1878. Le succès vint avec sa transformation en 1893 en Ecole Pratique d’Industrie ; il y avait 321 élèves et 17 professeurs en 1916. Cette école municipale était une des fiertés de la ville.

L’Etat va intervenir en 1951 dans la gestion de l’établissement dénommé désormais Collège Technique Nationalisé.

L’appellation « Lycée Blaise Pascal » est officielle en 1961. Elle rappelle que Pascal fit des expériences scientifiques rue du Pré, toute proche.

Les divers aménagements et constructions de locaux réalisés ont permis l’accueil de plus de mille élèves dès 1960. Il fallut même trouver des locaux annexes avenue de Caen et rue de l’Avalasse et, dans la même logique, spécialiser l’enseignement dans les domaines de la Chimie, du Génie Civil et de la productique. Les transferts des sections commerciales au lycée Flaubert, plus récemment des sections de biochimie au nouveau Lycée de Franqueville-Saint-Pierre, et en 1995 celles du Bâtiment et des Travaux Publics au Lycée Le Corbusier de Saint-Etienne-du-Rouvray se sont progressivement imposés pour permettre à chacune d’elles de se développer dans des locaux plus vastes.

Aujourd’hui, le lycée compte 1100 élèves répartis dans les filières déjà existantes au lycée dont le développement a été remarquable ces dernières années : filières technologiques industrielles, Génie Mécanique surtout et Génie Electronique ; filières scientifiques avec Sciences de la Vie et de la Terre et surtout Sciences de l’Ingénieur.

Pour en savoir plus vous pouvez consulter la brochure de 32 pages rédigée en 1987 à l’occasion du centenaire de l’installation aux Emmurées.

Françoise LE CLEC’H

Chronologie

1878 : Premiers pas de l’Ecole d’Apprentissage de Rouen, 53, rue du Pré.
Inauguration le 10 mai 1878. 6 élèves en mai, 18 en juillet.

Encadrement : 6 professeurs et un directeur, M Lécaudé précédemment instituteur à Darnétal.

1887 : I’Ecole s’installe dans ses nouveaux locaux, rue des Emmurées.
Inauguration le 9 octobre 1887 rapportée par le journal de Rouen du 10 octobre.

1887 : Effectif : 84 élèves.

1894 : I’Ecole, toujours sous statut municipal, devient l’Ecole Pratique d’lndustrie.

1913 : Achat d’un terrain pour agrandissement. l’Ecole est désignée par « Ecole Publique d’lndustrie de Rouen ».

1927 : Construction d’un nouveau bâtiment, rue des Emmurées.

1943 : Nouvelle désignation : Collège Technique Commercial et Industriel.
Une section commerciale, rattachée au collège, fonctionne rue de l’Avalasse.

1949 : Un Centre d’Apprentissage est annexé au collège. Les effectifs atteignent 560 élèves.

1951 : l’Etablissement passe sous la tutelle (partielle) de l’Etat et devient Collège Technique Nationalisé.

1956 : Acquisition du « Pavillon Morin » - 3, rue des Emmurées (I’actuel logement du Proviseur, du Proviseur-Adjoint et de l’lntendant pour l’hébergement en internat de 25 élèves. A cette époque, l’effectif total est de 833 élèves.

1960 : Le Collège devient Lycée Technique Nationalisé de garçons et reçoit 1062 élèves.

1961 : Arrêté ministériel du 10 août dénommant l’établissement « Lycée Blaise Pascal ».

De 1961 à 1968 : Reconstruction complète du Lycée en quatre tranches, et sans interruption de fonctionnement.

22 février 1961 : Pose de la 1ère pierre

1961 - 1962 : Ateliers

1962 -1963 : Bâtiment Principal (avenue de Caen)

1963 - 1964 : Bâtiment (rue des Emmurées)

1966 - 1967 : Gymnase (rue Abbé Lemire). Pendant cette période, le Lycée s’agrandit des locaux de l’annexe 43 avenue de Caen (nov.1961) mais perd ses sections commerciales rue de l’Avalasse, rattachées désormais au Lycée Flaubert (septembre 1966).

Depuis 1970, la structure du lycée est restée stable, ainsi que le nombre d’élèves, du fait de la saturation presque immédiate des locaux. L’environnement du lycée, maintenant placé au cœur d’une zone urbaine importante, permettait difficilement une extension qui, au départ de la reconstruction, n ’avait pas été prévue.

En 1992, transfert de la Chimie-Biochimie au lycée de Franqueville-Saint-Pierre.