Sur les traces de la SHOAH à BERLIN - Lycée Blaise Pascal Rouen

Sur les traces de la SHOAH à BERLIN

Les élèves de terminale spécialités Histoire-Géographie- Sciences politiques-Géopolitique sur les traces de la Shoah à Berlin.

- Le mercredi 18 et le jeudi 19 mai, les élèves de Terminale 2 et 3 inscrits en spécialité HGGSP (Histoire-Géographie- Sciences politiques-Géopolitique) sont partis en voyage d’étude à Berlin. Prévu à l’origine pour se dérouler à Auschwitz, le voyage d’étude co-organisé par le Mémorial de la Shoah et la région Normandie et qui regroupe plusieurs classes de lycée de l’académie a été remplacé par un séjour de deux jours dans la
capitale allemande. En effet, les mémoires de la 2nde guerre mondiale et de la Guerre Froide sont encore bien présentes dans l’espace urbain berlinois.

- Le programme s’annonçait chargé ! Le rendez-vous était fixé au lycée à 2h30 du matin, nous prenions ensuite l’avion à 7h30 à Roissy-Charles de Gaulle. Aussitôt atterris à l’aéroport berlinois, les élèves se sont rendus dans l’ancien quartier juif de la ville. Ce parcours permettait d’illustrer la réalité d’un monde aujourd’hui disparu.
Puis, après une visite de l’exposition Topographie de la Terreur qui retrace l’ensemble des politiques répressives menées par les nazis, les élèves ont pu déambuler dans le Mémorial aux Juifs assassinés d’Europe. Situé à côté de la porte de Brandebourg, il commémore l’extermination programmée d’environ 6 millions de Juif durant la 2e guerre mondiale.

- Enfin, le dernier temps fort de la journée consistait en la visite des vestiges du Mur érigé à Berlin en pleine Guerre froide par la RDA. Il s’agissait également de rappeler que Berlin était au coeur de l’affrontement entre les deux blocs durant la Guerre Froide.
Vers 18h, le groupe rejoignait enfin les élèves des autres lycées de la région participant au voyage dans un hôtel de l’ancienne Berlin-Est.

- Le lendemain, nous partions visiter le camp de concentration de Sachsenhausen. Situé à 45 minutes de Berlin, il s’agit d’un immense camp de concentration où furent déportés majoritairement des opposants politiques (Juifs ou non) et des prisonniers de guerre. Cernés par des miradors et une enceinte de forme triangulaire, des baraquements, où s’entassaient les détenus, des cellules et même des vestiges de fours crématoires sont encore visibles et expliqués au public. Cette visite ne laissa personne indifférents.
La journée s’achevait sur la visite du quartier de Schöneberg puis de la gare de Grunewald, point de départ des déportations des Juifs de Berlin vers les ghetto, les camps et les centre de mises à mort implantés en Pologne par le régime nazi.
S’ensuivit le passage à l’aéroport et le vol vers Paris. Nous étions de retour sur Rouen vers 1h30 du matin.

- L’articulation parfois difficile entre histoire et mémoires est au coeur des programmes de la spécialité HGGSP. Ce voyage participait à la formation des élèves en y ajoutant une dimension sensible. Ils ont ainsi pu mieux appréhender ces épisodes tragiques du 20e siècle et comprendre comment les sociétés cherchent à en perpétuer le souvenir.

- A noter, que ce voyage a été couvert par une journaliste de Paris-Normandie et que certains des élèves ont été interviewés :

- Une description du voyage :

- Dans les actualités de PARIS-NORMANDIE :

Portfolio